Annotations

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 23 janvier 2022

Les liens de la semaine

Un peu de socio pour commencer...


Démographie

  • La fécondité se maintient malgré la pandémie de Covid-19 (INSEE)
  • L’espérance de vie, un calcul certes fictif mais très utile (INSEE)


GRAPHIQUE Évolution du nombre de naissances et de décès en France (en milliers)

INSEE__nombre_naissances_morts_solde_naturel_2021.png
source : INSEE (2022)

Propagation et gestion de l'épidémie

  • Cinquième vague de Covid-19 : les raisons d’espérer, celles de rester prudent (Le Monde)
  • Covid-19 : le Brésil et l’Allemagne enregistrent un nombre de cas sans précédent depuis le début de la pandémie (Le Monde)
  • Le passe vaccinal entrera en vigueur le 24 janvier, le gouvernement l’appliquera "aussi longtemps que nécessaire" (Le Monde)
  • Face au Covid-19, le risque du contretemps (Le Monde)
  • Covid-19 : "Au printemps, tout le monde sera persuadé que tout est fini, mais pas moi !" (Renaud Piarroux)
  • Cinquième vague de Covid-19 : les raisons d’espérer, celles de rester prudent (Le Monde)
  • "Avec Omicron, nous assistons plus à une autre forme d'épidémie qu'à une simple nouvelle vague" (The Conversation)
  • Covid-19 : 26 % des nouvelles hospitalisations ont une autre cause que le virus (Le Mnode)


GRAPHIQUE Nombre de contaminations au coronavirus recensé quotidiennement en France

Le_Monde__nombre_malades_contaminations_Covid-19_France_22_janvier_2022_coronavirus.png
source : Le Monde (2021)

Croissance, fluctuations et crises

  • L’économie française en 2022 selon le panel des prévisionnistes de l’OFCN (OFCE)
  • Et s’il fallait être beaucoup moins optimiste pour les prévisions de croissance en 2022? (Patrick Artus)
  • L’importance des goulets d’étranglement au niveau de l’offre en France (Banque de France)
  • Le PIB du Monde est à peine supérieur au PIB d’avant la Covid ; pourtant, il y a beaucoup de goulots d’étranglement: pourquoi? (Patrick Artus)
  • Les reculs violents du PIB détruisent normalement de la croissance de long terme (Patrick Artus)
  • Quelles sont les traces que laissent les deux années de Covid, 2020-2021? (Patrick Artus)
  • Le caractère nécessairement très cyclique de l’économie des pays émergents où le taux d’épargne est faible (Patrick Artus)


Inflation

  • L’inflation est plus une affaire de capillarité que de chocs successifs (Denis Ferrand)
  • Quels sont les retards entre prix des matières premières (au sens large), prix de production et prix de consommation? (Patrick Artus)
  • Que se passe-t-il si l’inflation reste durablement plus élevée et que les Banques Centrales réagissent mollement à l’inflation? (Patrick Artus)


Environnement

  • Où en est-on de la consommation d’énergies fossiles ? (Patrick Artus)
  • Climat et énergie : mortel conservatisme (Alter éco)
  • Nucléaire en France : un peu, beaucoup, passionnément, à la folie… ? (Christian de Perthuis)
  • Electricité : la bombe à retardement du bouclier tarifaire (Alter éco)
  • Biodiversité : le quinquennat des promesses en l’air (Alter éco)
  • Bruxelles repeint le nucléaire et le gaz en vert (Alter éco)
  • Les téléviseurs pèsent lourd dans l’empreinte environnementale du numérique en France (Le Monde)
  • En graphiques : comprendre la précarité énergétique en France (The Conversation)
  • "Ce qui nous divise, c’est précisément ce qui est censé nous unir, le dérèglement climatique" (Catherine Larrère)


AFP__anomalies_de_temperatures_en_2021.png

Marchés

  • Microsoft rachète Activision Blizzard, géant des jeux vidéo, pour 69 milliards de dollars, un montant record pour le secteur (Le Monde)
  • Activision Blizzard, un pionnier du jeu vidéo dans la tourmente (Le Monde)


Monnaie et finance

  • La baisse du taux d’intérêt réel peut-elle être attribuée à la baisse du taux d’intérêt réel neutre? (Patrick Artus)
  • Que penser des rachats d’actions? (Patrick Artus)
  • L’inflation n’est pas nécessairement mauvaise pour les actions, elle peut même être favorable (Patrick Artus)


Politique monétaire

  • États-Unis : au revoir à l’assouplissement quantitatif, bienvenue au resserrement quantitatif (William De Vijlder)
  • Quelle orientation pour les politiques monétaires en 2022 ? (OFCE)
  • La croissance et l’inflation en Chine militent pour une politique monétaire très accommodante (Philippe Waechter)
  • Comprendre les différences structurelles très importantes entre les États-Unis et la zone euro qui influencent fortement le comportement des Banques Centrales (Patrick Artus)
  • La politique monétaire devient plus inclusive lorsqu’elle reste accommodante au plein emploi (Esprits animaux)


Politiques conjoncturelles

  • Covid-19 : à quoi aurait ressemblé l’économie française sans les mesures de soutien ? (The Conversation)
  • Interactions politique monétaire-politique budgétaire : les défis post-pandémie (Banque de France)
  • D’un point de vue économique, et non du point de vue des règles budgétaires, peut-on conserver un déficit public très élevé dans les pays de la zone euro? (Patrick Artus)


Intégration européenne

  • Roberta Metsola, une présidente antiavortement au Parlement européen (Le Monde)
  • Europe : la nouvelle bataille de l’Etat de droit (Le Monde)
  • Les problèmes structurels majeurs de la zone euro aujourd’hui (Patrick Artus)
  • La souveraineté est une idée neuve en Europe (AOC)


Réindustrialisation

  • Réindustrialisation : comment impliquer les multinationales françaises ? (CEPII)
  • Et soudain, tout le monde voulut sauver l’industrie (Nadine Levratto)
  • L’attractivité, un mythe de l’action publique territoriale (Métropolitiques)


Fiscalité

  • Taxer les plus riches, "une option logique" pour contrebalancer les effets de la crise du Covid-19 (Eric Heyer)
  • Fiscalité des multinationales : le risque d’un taux minimum mondial trop bas (Esprits animaux)


Zoom sur les inégalités de revenus et de richesses


Inégalités et justice sociale

  • Les territoires oubliés de l’élection présidentielle (The Conversation)
  • La moitié des Français estiment que les discriminations selon la couleur de peau sont fréquentes (Observatoire des inégalités)
  • Sécurité sociale : le gouvernement obsédé par les économies (Alter éco)
  • Forfait patient urgences : une mesure d’économie… et c’est le gouvernement qui le dit ! (Alter éco)
  • Le Président prône l'hyper-privatisation du supérieur (Bruno Amable)
  • "L’héritocratie, c’est la capacité d’action et de résistance des filières d’élite" (Paul Pasquali)
  • Neutriser la langue, démasculiniser le neutre (AOC)


Jeunesse, éducation

  • Entre ville et campagne, les parcours des enfants qui grandissent en zone rurale (INSEE)
  • Choix d’études, orientation professionnelle : "Donnons aux jeunes le droit de se tromper" (Camille Peugny)
  • Education : que propose la gauche ? (Alter éco)


Mobilisations collectives

  • Jean-Michel Blanquer à Ibiza : Twitter, soupape de décompression et terrain d’expression d’une colère sourde (Le Monde)
  • Education nationale : le 13 janvier, une grève réussie ? (Alter éco)
  • Education : la grève, et après ? (Philippe Watrelot)
  • Je suis professeure de SES et la réforme du lycée m’empêche de travailler (Marjorie Galy)
  • Le tour des ronds-points (La Vie des idées)
  • Nous assistons à l’avènement du nouvel âge de la désobéissance civile (Le Monde)


GRAPHIQUE Journées individuelles non travaillées (JINT) pour cause de grève en France

IPP__Journees_individuelles_non_travaillees_JINT_pour_cause_de_greve.png
source : IPP (2022)

Travail, emploi, chômage

  • La pandémie de Covid-19 continue de menacer la reprise économique mondiale (Le Monde)
  • La pandémie a-t-elle entraîné une inadéquation entre chômeurs et postes vacants ? (Esprits animaux)
  • Chômage : les inégalités diminuent, mais les fractures demeurent (Observatoire des inégalités)
  • Un million d’entreprises créées en 2021 en France, signe d’attractivité ou de précarité ? (Le Monde)
  • Pour une revalorisation du SMIC (Henri Sterdyniak)
  • "Plus vertigineuse" fut la chute de la syndicalisation (Alter éco)


Alter_eco_IPP__taux_de_syndicalisation_France_Allemagne_Italie_Royaume-Uni.png

Autour des sondages

  • Dans l’angle mort des sondages ou ce que voter veut (encore) dire (AOC)
  • Les sondages contre les parrainages (Alain Garrigou)
  • Les études de marché et sondages à l’heure du big data (INSEE)


Politique

  • Des faux débats au cœur de la campagne présidentielle (AOC)
  • Disruption ou irruption ? La République dans l’impasse présidentielle (The Conversation)
  • "Emmanuel Macron, c’est l’aristocratie d’Etat au cœur du pouvoir " (Guillaume Duval)
  • "Par rapport à Eric Zemmour, Marine Le Pen trouve davantage de crédit auprès des femmes et des ouvriers" (Le Monde)



GRAPHIQUE "Pensez-vous que le Rassemblement national représente un danger pour la démocratie en France ?"

Le_Monde__sondage_FN_RN_Rassemblement_national_represente-t-il_un_danger_pour_la_democratie.png

source : Le Monde (2022)





voir la précédente revue de presse

voir le graphorama et le sociorama de la semaine

samedi 22 janvier 2022

Pourquoi très peu ont vu venir l’inflation

« En 2008, alors que la crise financière mondiale ravageait les économies à travers le monde, la Reine Elizabeth II, en visite à la London School of Economics, avait demandé "pourquoi personne n’a vu cela venir ?". La forte inflation de l’année 2021 - en particulier aux Etats-Unis où la hausse sur une année des prix à la consommation a atteint les 7 % en décembre, un niveau qui n’avait pas été observé depuis quatre décennies – doit susciter la même question.

L’inflation n’est généralement pas aussi mauvaise qu’une crise financière, en particulier quand les hausses de prix coïncident avec une amélioration rapide de l’économie. Et tandis que les crises financières peuvent être de façon inhérente imprévisibles, la prévision de l’inflation est une pièce de la modélisation macroéconomique.

Mais alors pourquoi presque personne n’a vu juste concernant l’inflation américaine l’année dernière ? Une enquête menée auprès de 36 prévisionnistes du secteur privé en mai indiquait une prévision d’inflation médiane de 2,3 % pour l’année 2021, mesurée par les dépenses personnes de consommation excluant l’énergie et les produits alimentaires ou l’indice des prix à la consommation, l’indicateur ciblé de facto par la Réserve fédérale. Dans l’ensemble, le groupe estimait qu’il y avait 0,5 % de chances que l’inflation excède les 4 % l’année dernière. Selon l’indicateur de l’inflation sous-jacente, cette dernière s’est élevée à 4,5 %.

Le comité fédéral d’open market de la Fed n’a pas fait mieux, aucun de ses 18 membres n’ayant anticipé une inflation supérieure à 2,5 % en 2021. Les marchés financiers semblent aussi avoir manqué celle-ci, les cours obligataires rapportant des prédictions similaires. De même du côté du FMI, du CBO, de l’administration Biden et même de beaucoup d’économistes conservateurs.

Une partie de cette erreur collective tient aux développements que les prévisionnistes n’ont pas anticipés ou pas pu anticiper. Le président de la Fed, Jerome Powell, parmi bien d’autres, a blâmé la variant Delta du coronavirus pour avoir ralenti la réouverture de l’économie et pour avoir poussé l’inflation à la hausse. Mais Powell et les autres avaient auparavant affirmé que l’accélération de l’inflation au printemps 2021 avait été alimentée par une réouverture plus rapide qu’attendu, dans la mesure où la vaccination avait réduit le nombre de contaminations. Il est improbable que ces deux excuses soient correctes. L’émergence du variant Delta, comme la pandémie en 2020, a probablement maintenu l’inflation à un niveau plus faible qu’elle n’aurait sinon atteint.

Les perturbations des chaînes de valeur ont été un autre développement inattendu qui a apparemment pris de court les prévisions d’inflation. Mais si la pandémie a entraîné des goulots d'étranglement, la plupart sont apparues l'année dernière, les productions manufacturières américaine et mondiale rebondissant d'un coup.

Cela nous amène à une source plus importante d’erreur de prévisions : ne pas avoir pris suffisamment au sérieux nos modèles économiques. Les prévisions basées sur l’extrapolation du passé récent sont presque toujours aussi bonnes, voire meilleures, que celles basées sur une modélisation plus sophistiquée. L’exception apparaît quand il y a des intrants économiques qui sont bien en-dehors du champ de l’expérience récente. Par exemple, le soutien budgétaire d’un montant extraordinaire de 2.500 milliards de dollars pour soutenir l’économie américaine en 2021, représentant l’équivalent de 11 % du PIB, est le plan de relance le plus large depuis la Seconde Guerre mondiale.

Un modèle simple de multiplicateur budgétaire aurait prédit que la production moyenne les trois derniers trimestres de 2021 serait 2 à 5 % supérieure aux estimations prépandémiques du potentiel. Pour penser qu’une relance budgétaire de cette magnitude ne provoquerait pas d’inflation, il fallait croire soit qu’un large ajustement était possible en quelques mois, soit que la politique budgétaire était inefficace et qu'elle n’accroîtrait pas la demande globale. Ces deux hypothèses ne tiennent guère la route.

Les modèles économiques nous donnent aussi une raison essentielle pour croire que divers facteurs réduiraient le potentiel de l’économie américaine en 2021. Ceux-ci incluent les morts prématurées, la réduction de l’immigration, le manque d’investissement en capital, les coûts d’adaptation de l’économie à la pandémie, les sorties de la vie active provoquée par celle-ci et toutes les difficultés que l’on rencontre en réassemblant rapidement une économie qui a été déchirée. De telles contraintes rendent très probable qu’un supplément de demande pousserait l’inflation encore plus haut.

Un dernier ensemble d’erreurs tient au fait que nos modèles manquent d’intrants ou d’interprétations clés. Lorsque les gens s’appuient sur les modèles économiques, ils utilisent souvent une courbe de Phillips pour prédire l’inflation ou les changements de l’inflation en se basant sur le taux de chômage. Mais ces cadres n’ont guère pris en compte le fait que le taux de chômage naturel a probablement augmenté, du moins temporairement, en conséquence de la récession pandémique.

Surtout, le chômage n’est pas la seule façon de mesurer le mou de l'activité économique. Les estimations concernant la période prépandémique montrent que le taux de départs volontaires et le ratio nombre de chômeurs sur nombre de postes vacants sont de meilleurs indicateurs de l’inflation des salaires et des prix. Ces indicateurs de mou suggéraient déjà des tensions au début des années 2021, en particulier au printemps.

Avec le recul, le modèle mental que je trouve le plus utile pour réfléchir aux évolutions de l’année 2021 consiste à appliquer des multiplicateurs budgétaires au PIB nominal, à les utiliser pour prédire quel montant de la relance budgétaire serait dépensé et à essayer ensuite de prédire le PIB réel en comprenant quelle est la capacité productive de l’économie. La différence entre les deux est l’inflation. Les multiplicateurs indiquaient que les dépenses totales en 2021 augmenteraient fortement, alors que les contraintes de production suggéraient que la production n’augmenterait pas autant. La différence correspond à une inflation plus élevée.

Qu’est-ce que cela nous suggère concernant l’inflation en 2022 ? Au lieu de faire des prévisions inertielles partant du principe que le futur ressemblera au passé, prendre au sérieux nos modèles signifie tenir compte des niveaux élevés de demande globale, des contraintes continues sur l’offre et même des marchés du travail avec des tensions plus fortes avec des salaires nominaux augmentant rapidement et des anticipations d’inflation révisées à la hausse. Certains types d’inflation, notamment des prix des biens, sont susceptibles de ralentir cette année, mais d’autres, notamment l’inflation des prix des services, vont probablement accélérer.

Je m’attends par conséquent à une autre année d’inflation significative pour les Etats-Unis, peut-être pas aussi élevée qu’en 2021, mais probablement dans l’éventail compris entre 3 et 4 %. Mais la leçon la plus importante pour les prévisions que l’on peut tirer de l’année dernière est qu’il faut faire preuve d’humilité. Nous devons tous ajouter de larges bandes d’erreurs autour de nos prévisions et être prêts à actualiser nos prévisions à mesure que la situation économique change. »

Jason Furman, « Why almost no one saw inflation coming », 21 janvier 2022. Traduit par Martin Anota



aller plus loin...

« Faut-il s'attendre à un dérapage de l’inflation ? »

« L’économie mondiale aux prises avec les goulots d’étranglement »

dimanche 16 janvier 2022

Les liens de la semaine

Autour de la science économique

  • "L’économie aujourd’hui, c’est le triomphe de la technique sur la réflexion" (Robert Boyer)
  • Comment la recherche macroéconomique a évolué ces quarante dernières années (D'un champ l'autre)


Démographie


Propagation et gestion de la pandémie

  • Covid-19 : la Guadeloupe connaît un regain épidémique en pleine tension autour de l’obligation vaccinale (Le Monde)
  • Covid-19 : en Europe et aux Etats-Unis, des responsables entrevoient une "transition" vers une fin de la pandémie (Le Monde)
  • Covid-19 : le Québec veut taxer les non-vaccinés, qualifiés de "fardeau" pour le système de santé (Le Monde)
  • Covid-19 : en Afrique, le reflux de la vague Omicron (Le Monde)


GRAPHIQUE Nombre de contaminations au coronavirus recensé quotidiennement en France

Le_Monde__nombre_malades_contaminations_Covid-19_France_15_janvier_2022_coronavirus.png
source : Le Monde (2021)

  • Efficacité des autotests, attestations sur l’honneur : les limites du nouveau protocole sanitaire à l’école (Le Monde)
  • Omicron : les problèmes que pose un variant trois fois moins sévère, mais deux fois plus transmissible (The Conversation)
  • Covid-19 et "anticorps facilitants" : les vaccins aggravent-ils les infections au coronavirus ? (Le Monde)


Croissance, fluctuations et crises


Inflation


Environnement et ressources naturelles

  • Climat : l’année 2021 a été la cinquième année la plus chaude sur Terre, selon Copernicus (Le Monde)
  • Le climat de 2021 en graphiques (Le Monde)
  • Le prix du carbone commence à payer (Alter éco)
  • Biodiversité : payer des droits à bétonner ? (Alter éco)
  • La transition énergétique est surtout un problème social (Patrick Artus)


AFP__hausse_des_temperatures_par_rapport_niveaux_pre-industriels_Copernicus.png

Monnaie et finance

  • Euro : l’Union bancaire au milieu du gué (Alter éco)
  • Qu’est-ce qui peut arrêter la hausse des marchés d’actions? (Patrick Artus)


AFP__cours_du_bitcoin_janvier_2022.png

Politique monétaire

  • Après le QE, prêts pour le QT ? (Alter éco)
  • Politique monétaire de la Fed et structure de la dette des entreprises (Banque de France)
  • La BCE peut-elle sortir de la dominance fiscale (fiscal dominance)? (Patrick Artus)
  • Comprendre la nouvelle relation entre inflation, taux d’intérêt nominaux et taux d’intérêt réels (Patrick Artus)


Politique budgétaire et dette publique

  • Mille ans de dettes publiques : quelles leçons pour aujourd’hui ? (The Conversation)
  • L’impact de la loi de finance 2022 sur la croissance économique et la dette publique (Cepremap)


Dépenses publiques


Commerce international

  • Ruptures d’approvisionnement, quelques signes encourageants (William De Vijlder)
  • L’internationalisation des industries alimentaires françaises : de plus en plus implantées hors de l’Europe (INSEE)


Intégration européenne


Alter_eco__stock_cumule_de_richesse_heritee_par_rapport_au_patrimoine_des_menages.png

Inégalités et justice sociale

  • Contre la pauvreté, l’occasion manquée (Alter éco)
  • "Grande sécu" : la fausse bonne idée (Alter éco)
  • Pourquoi les économistes défendent une plus forte taxation de l’héritage (Alter éco)
  • Le besoin de politiques redistributives dans la zone euro va devenir très important (Patrick Artus)
  • Démocratisation et diversité : quelle politique culturelle pour "le monde d’après" ? (Philippe Coulangeon)


Alter_eco_CAE__taux_imposable_sur_les_sommes_heritees_et_taux_effectif_d__imposition_apres_utilisation_des_niches_fiscales.png

Education : mobilisations collectives, post-bac...

  • Enseignants : les raisons de la grève (Alter éco)
  • Grève du 13 janvier à l’école : comment sont calculés les taux de grévistes publiés par le ministère de l’éducation nationale ? (Le Monde)
  • Protocole sanitaire à l’école : 19 modifications des règles en moins de deux ans (Le Monde)
  • Université : un quinquennat sous le signe de la sélection et de la pénurie (Alter éco)
  • Parcoursup : fin de partie pour 2022 ? (The Conversation)


Travail, emploi et chômage

  • Moins de chômeurs, plus de précaires (Alter éco)
  • Les fausses évidences du contrôle des chômeurs et de l’assistanat (AOC)
  • Les inégalités de revenu du travail selon le genre dans le monde (Esprits animaux)
  • Le salaire minimum a réduit les inégalités salariales de genre en Allemagne (Esprits animaux)
  • La décorrélation entre le salaire réel et la productivité : où, quand, à court terme ou à long terme?
  • Démobilité et télétravail (Julien Damon)


Politique

  • "Le climat s’est fortement dégradé entre les citoyens non militants et les élus depuis vingt ans" (Luc Rouban)
  • Droitisation, la faute à Macron (Thomas Piketty)
  • Comment les candidats à l’élection présidentielle se saisissent de la colère des français ? (The Conversation)
  • "Les conventions citoyennes, un antidote au mal démocratique contemporain ?" (Loïc Blondiaux)
  • Le vote blanc et nul, "voix perdues" ou nouvelles voies ? (La Vie des idées)
  • États-Unis: un coup d'État légal… au ralenti (Télos)
  • Quand le "modèle kazakhstanais" vole en éclats (The Conversation)
  • Hong Kong : la fin d’une parenthèse de 30 ans (AOC)





voir la précédente revue de presse

voir le graphorama et le sociorama de la semaine

samedi 15 janvier 2022

L’économie française s’est bien rétablie de la Covid

« Hier, j’ai évoqué le surprenant succès des Etats-Unis pour limiter les dommages économiques de la pandémie de Covid-19. Par rapport à ce que l’on s’attendait et à notre gestion de la crise financière de 2008, nous nous en sommes remarquablement bien tirés. Mais d’autres pays s’en sont également bien tirés, dans certains cas et dans une certaine mesure mieux. En fait, parmi les grands pays développés, la grande vedette de l’ère pandémique est, sans doute, la France.

La France ? Aussi longtemps que je m’en souvienne, la couverture médiatique de l’économie française aux Etats-Unis a été constamment négative. (…) Dans les années 1990, on nous disait que la France était culturellement trop stagnante pour se maintenir avec la technologie moderne ; un article de 1997 était intitulé "Pourquoi les Français détestent internet". (La France a actuellement une meilleure pénétration du haut débit que les Etats-Unis.) Durant la crise de l’euro entre 2010 et 2013, j’ai régulièrement entendu certains affirmer que la France était la prochaine à rejoindre les économies en difficulté du sud de la zone euro ; "la France est en chute libre" avait affirmé un rédacteur dans la revue Fortune.

Les données n’ont jamais soutenu ce négativisme. Ce qui se passe vraiment, je pense, c’est que les discours dans les milieux d’affaires aux Etats-Unis sont fortement façonnés par l’idéologie conservatrice et, aux yeux de celle-ci, la France, avec ses énormes dépenses sociales, sa fiscalité élevée et sa réglementation économique, ne pouvait être qu’un cas désespéré. (…)

En fait, l’économie française a continué d’avancer. Certes, le PIB par tête est environ un quart plus faible en France qu’aux Etats-Unis. Mais cela reflète principalement une combinaison de retraites précoces et, surtout, d’une plus courte durée du travail, parce que les Français, contrairement aux Américains, prennent des vacances. Autrement dit, ce moindre PIB par tête reflète principalement un choix plutôt qu’un problème. Et alors que les Français travaillent moins que les Américains, ils sont davantage susceptibles que ces derniers de travailler aux âges intermédiaires. (…)

Et c’est du côté de l’emploi à l’âge intermédiaire que la France a particulièrement bien réussi pendant la pandémie. Beaucoup d’économistes utilisent le pourcentage d’adultes employés entre 25 à 54 ans pour jauger des conditions sur le marché du travail. Ce ratio a plongé aux Etats-Unis durant le pire de la récession pandémique ; il a depuis fortement rebondi, mais il reste toujours en-deçà des niveaux prépandémiques, même si d’autres indicateurs suggèrent un marché du travail sous tension, l’une des divergences dont les économistes parlent lorsqu’ils évoquent une Grande Démission (Great Resignation) des travailleurs, qui ne veulent ou ne peuvent retourner dans la vie active. La France, par contre, a non seulement réussi à éviter un fort plongeon de l’emploi, mais elle a aussi réussi à dépasser son niveau prépandémique :

GRAPHIQUE 1 Taux d'emploi des 25-54 ans (en %)

Paul_Krugman__France_Etats_Unis_taux_d__emploi_25_54_ans.png

Comment y est-elle parvenue ? Quand la pandémie a forcé les économies à adopter un confinement temporaire, les pays européens, notamment la France et les Etats-Unis prirent des routes divergentes en ce qui concerne le soutien du revenu des travailleurs. Les Etats-Unis ont amélioré les allocations chômage ; la France a offert des subventions aux employeurs pour maintenir les travailleurs en chômage technique sur la liste de paie. Aujourd’hui, la solution européenne apparaît comme meilleure, parce qu’elle a maintenu le lien des travailleurs à leurs employeurs et parce qu’elle a facilité leur retour lorsque les vaccins ont été mis à la disposition de la population.

Oh, et même si les Français ont également leurs antivaxx, ces derniers n’ont pas autant d’écho politique que leurs homologues américains, donc la France a su mieux vacciner :

GRAPHIQUE 2 Part de la population pleinement vaccinée contre la Covid-19 (en %)

Krugman__France_Etats_Unis_part_population_vaccinee_Covid-19.png

La France a aussi un système de garde d’enfants universel, qui rouvrit relativement vite pendant la pandémie, tout comme les écoles, permettant aux parents, en particulier aux mères, de retourner travailler. Je ne veux pas romancer l’économie ou la société française, qui ont toutes les deux beaucoup de problèmes. Et les progressistes qui aiment s’imaginer que nous pouvons neutraliser la colère de la classe laborieuse blanche aux Etats-Unis en relevant les salaires et en étendant le filet de sécurité sociale devraient savoir que la France, dont les politiques sont à gauche de leurs rêves les plus fous, a son propre mouvement nationaliste blanc, quoique moins puissant que le nôtre.

Pourtant, à un instant où les Républicains qualifient de "socialisme" destructeur tout effort visant à rendre les Etats-Unis moins inégaux, il est intéressant de noter que l’économie française (qui n’est pas socialiste, mais se rapproche davantage du socialisme que tout ce que proposent les démocrates) se porte relativement bien. »

Paul Krugman, « France’s economy is having a good pandemic », 14 janvier 2022. Traduit par Martin Anota



aller plus loin...

« La France gère mieux la crise économique que les Etats-Unis »|https://blogs.alternatives-economiques.fr/anota/2020/06/30/la-france-gere-mieux-la-crise-economique-que-les-etats-unis]

« Les marchés du travail face à la pandémie : la grande divergence »|https://blogs.alternatives-economiques.fr/anota/2021/11/02/les-marches-du-travail-face-a-la-pandemie-la-grande-divergence]

dimanche 9 janvier 2022

Les liens de la semaine

Démographie

  • Novembre 2021 : la hausse des naissances observée depuis l’été s’intensifie encore (INSEE)
  • Non, la moitié des personnes dont le décès serait lié au Covid-19 ne sont pas immigrées (INSEE)


Propagation et gestion de la pandémie

  • Covid-19 : la flambée épidémique se poursuit en France avec 272 000 cas enregistrés en vingt-quatre heures (Le Monde)
  • Covid-19 dans le monde : Omicron pourrait générer des variants plus dangereux, selon l’OMS (Le Monde)
  • Covid-19 dans le monde : malgré un nombre de contaminations sans précédent, l’Angleterre assouplit les restrictions sur les arrivées (Le Monde)
  • Covid-19 : l’Inde se reconfine partiellement le temps d’un week-end pour tenter de faire face à la menace Omicron (Le Monde)
  • Covid-19 dans le monde : 150 000 morts au Royaume-Uni depuis le début de l’épidémie, 14 millions de personnes testées à Tianjin (Le Monde)


GRAPHIQUE Nombre de contaminations au coronavirus recensé quotidiennement en France

Le_Monde__nombre_malades_contaminations_Covid-19_France_8_janvier_2022_coronavirus.png
source : Le Monde (2021)

  • Covid-19 : contrairement à ce que dit Jean Castex, la France n’est pas le deuxième pays qui teste le plus au monde (Le Monde)
  • Covid-19 : la majorité des patients en réanimation sont bien non-vaccinés (Le Monde)
  • A quoi sert le pass vaccinal si le vaccin n’empêche pas la transmission ? (Libé)
  • Au fait, qui pense quoi du passe vaccinal sur les bancs de l’Assemblée ? (Le Monde)
  • Covid-19 : pourquoi on est dans le flou pour mesurer la progression d’Omicron (Le Monde)


Croissance


Inflation


AFP__inflation_zone_euro_decembre_2021.png

Environnement et ressources naturelles


Monnaie et finance

  • Perte de biodiversité et stabilité financière (Banque de France)
  • Le marché des actions monte-t-il pour de bonnes raisons? (Patrick Artus)
  • L’interaction entre les "trend followers" et les "fondamentalistes" et la dynamique des cours boursiers (Patrick Artus)
  • Tout pousse à prévoir une baisse du rendement du capital pour les actionnaires dans le futur (Patrick Artus)
  • Intermédiation financière non bancaire et risque systémique (Banque de France)


Politique monétaire

  • Les Banques Centrales se sont peut-être trop pressées (Patrick Artus)
  • Surtout ne pas croire que les politiques monétaires vont devenir restrictives (Patrick Artus)
  • Cible d’inflation et anticipations d’inflation : quelle incidence des révisions de la Fed et de la BCE ? (OFCE)
  • Les achats d’actifs par les banques centrales des pays émergents peuvent être efficaces, mais ils comportent des risques (FMI)
  • Et si la limite aux politiques monétaires très expansionnistes était les prix des actifs (en particulier les prix de l’immobilier) et pas les prix des biens et services? (Patrick Artus)


Mondialisation

  • La crise du Covid-19 ouvre-t-elle la voie à une mondialisation moins débridée ? (The Conversation)
  • Le commerce international a créé des gagnants et des perdants dans les pays développés (A la marge)


Finance internationale

  • Quand une devise d’un pays émergent commence à se déprécier fortement, un cercle vicieux déstabilisant se déclenche (Patrick Artus)
  • La gestion préventive des flux de capitaux préserve les pays émergents des chocs d’aversion au risque (Esprits animaux)


Intégration européenne

  • L’Euro a 20 ans (Jean-Pisani Ferry)
  • Euro : vingt ans après, la monnaie unique reste incomplète (Alter éco)
  • Comment l’euro a accentué la concentration de l’industrie dans certains pays (Alter éco)
  • Règles budgétaires de la zone euro : l’heure des grandes manœuvres ? (Alter éco)
  • France : quel débat sur l’Europe ? (Patrick Artus)
  • Qu’est-ce qui pourrait redéclencher une crise de la zone euro? (Patrick Artus)


Inégalités


Redistribution et justice sociale

  • La pandémie a-t-elle renforcé le soutien en faveur de la redistribution ? Petite leçon allemande (Esprits animaux)
  • Qui paie l’impôt sur la fortune immobilière ? (Observatoire des inégalités)
  • Taxation de l’héritage : peut-on réconcilier les Français avec les économistes ? (fipaddict)
  • Le pari du ruissellement quoi qu’il en coûte (Alter éco)
  • "Le combat pour l’égalité peut encore être gagné" (Thomas Piketty)


Alter_eco__un_heritage_de_moins_en_moins_taxe.png

Genre


Travail, emploi, chômage

  • En 2020, la crise sanitaire a rendu plus difficile l’accès à l’emploi à la sortie des études (INSEE)
  • L’impact du travail à distance sur le bien-être (CEPREMAP)
  • Le pouvoir de négociation respectif des entreprises et des salariés: il se voit à la vitesse de redressement des profits après une récession (Patrick Artus)
  • Un peu plus d’un indépendant sur dix gagne moins de la moitié du Smic annuel et vit sous le seuil de pauvreté (INSEE)
  • Colère chez les travailleurs sociaux, vers une crise en profondeur ? (The Conversation)


AFP__INSEE__acces_a_l__emploi_des_jeunes_entrave_par_le_Covid_en_2020.png

Vie politique en France...

  • Qu’est-ce que le "coup du rideau" qui a suspendu l’examen du projet de loi sur le passe vaccinal à l’Assemblée nationale ? (Le Monde)
  • Covid-19 : Emmanuel Macron assume sa stratégie d’"emmerder" les non-vaccinés (Le Monde)
  • L’exaspération d’Emmanuel Macron face aux non-vaccinés, une arme à double tranchant (Le Monde)
  • "Macron a été confronté à l’impouvoir de la Ve République" (Thierry Pech)
  • Convergences à gauche? L’économique et le social (Télos)
  • Convergences à gauche? Le régime politique (Télos)
  • Convergences à gauche? L’Europe et le monde (Télos)


... et à l'étranger

  • L’indépendance sacrifiée du Kazakhstan (Le Monde)
  • Que se passe-t-il au Kazakhstan ? Tout comprendre en quatre questions (Le Monde)
  • Hongkong, vitrine de la "démocratie à la chinoise", au corps défendant de ses habitants (The Conversation)
  • L’année du doute pour la démocratie américaine (Le Monde)
  • Le trumpisme n’est pas mort le 6 janvier : il n’a jamais existé (The Conversation)
  • Spectres de Trump : un an après le 6 Janvier (Le Grand Continent)


Capitalisme





voir la précédente revue de presse

voir le graphorama et le sociarama de la semaine

- page 1 de 346